Nissan X-Trail – la nouvelle stratégie de constructeur

NISSAN X-TRAIL FCVAu cours des dernières années, le Nissan incorporait en vigueur l’un des plans les plus audacieux dans le monde automobile. De plus, il a choisi le marché le plus difficile, qui est l’Union Européenne, pour le lieu de sa réalisation. Lors de Salon de l’Automobile de Francfort, il a présenté la troisième génération de son SUV. Son lancement sur le marché – déjà ce printemps.

Ce constructeur a renversé le centre de gravité des hayons aux crossovers. Dans la classe moyenne et supérieure, il est entièrement axé sur eux. Il semblerait que le retrait des segments traditionnels n’est rien d’autre qu’un moyen de faillite. Pendant ce temps, le Nissan se développe très bien. C’est son meilleur temps depuis de nombreuses années.

En 2006 (lorsqu’on a offert l’Almera et la Primera, et la Qashqai a seulement été présentée) le nombre de premières enregistrements de voitures Nissan en Europe occidentale (15 pays de l’Union Européenne et l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse) était 310 700 unités, et la participation au marché – 2,1%. En 2012, les nombres a considérablement augmenté – jusqu’à 405 900, et de 3,4%.

Nissan X-TrailOù est aujourd’hui le Nissan? A la veille de sa prochaine stratégie audacieuse. L’un des piliers est la Nissan X-Trail. La dernière incarnation de cette voiture est déjà différente. Elle est encore un SUV de la frontière du compact et de la classe moyenne, mais maintenant elle est plus le crossover. C’est le meilleur choix.

En Europe, la demande pour la X-Trail précédente était et est de petite taille et la demande pour les crossovers Juke et Qashqai en 2012 était en hausse de 71% des ventes de Nissan en Europe. Bien que la gamme de la marque se composât à l’époque de 11 modèles.

Le nom reste inchangé. Ceci est un autre bon choix, parce qu’on n’abandonne pas l’un des noms les plus reconnaissables, disponibles pour le Nissan. Mais son design est différent – plus arrondi.

Le Nissan met fortement l’accent sur ​​la qualité et la technologie supérieure. En effet, le choix des matériaux à l’intérieur est excellent (pour ne pas mentionner la garniture intérieure du toit coupée), et le nombre de solutions dignes de la deuxième décennie du XXIème siècle est aussi grand. Les feux de croisement et de route dans les versions plus chères sont constitués de diodes électroluminescentes. La navigation offre les fonctionnalités avancées (par exemple : un itinéraire fixé sur l’ordinateur peut être transféré sur l’appareil dans la voiture). Sur le tableau de bord est un écran de 5 pouces où le conducteur peut afficher l’un de 12 ensembles de données (par exemple : de la vitesse, de l’équipement audio ou du fonctionnement de propulsion 4×4).

Nissan X-TraiTout comme son prédécesseur, Pour l’interruption de propulsion 4×4 sert le bouton. La nouveauté est la possibilité de régler la dureté de la suspension, ainsi que l’assistant de freinage électronique, qui utilise la boîte de vitesses.

La Nissan X-Trail a une espace choquante. Les sièges de deuxième rangée sont très confortables – la quantité d’espace est tout simplement gigantesque. Il y aura des versions avec trois rangées de sièges pour un coût supplémentaire. Seule, la mise en forme des sièges avant est médiocre. La gamme des moteurs n’a pas été officiellement présentée. Pourtant, l’offre peut comprendre les moteurs avec des puissances allant de 130 ch à 173 ch. La voiture sera produite en moins dans neuf usines à travers le monde. D’ailleurs, c’est la première Nissan basée sur une nouvelle architecture modulaire, de laquelle profitera aussi, entre autres la suite incarnation de Qashqai.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *