La sécurité de conduite : comment fonctionne l’ABS et l’ESP ?

Le système anti-blocage des roues n’est pas toujours pour raccourcir la distance de freinage, mais pour maintenir facilement la direction de la conduite lors de cette manœuvre. L’Electro-Stabilisateur Programmé est un développement de ce premier. Il aide aussi dans les virages.

l’ABSDepuis longtemps, presque toutes les nouvelles voitures vendues en Europe sont équipées de système anti-blocage des roues. C’est un dispositif très utile qui devrait être apprécié même par ceux qui sont opposés à toute l’électronique montée dans les voitures.

Lors de l’une des présentations d’une société allemande Continental, les sceptiques étaient convaincus à l’utilité d’ABS d’une manière très spécifique. Sur un grand aérodrome couvert par la neige, on a tracé un fragment de piste qui était couvert par la glace (de telle manière que les roues gauches aient une mauvaise adhérence à un moment critique), et d’autre fragment de piste a été nettoyé à l’asphalte sec – les roues droites avaient une adhérence presque parfaite à un moment critique. Les volontaires ont été invités à VW Passat équipé par l’usine de l’ABS, qui a été complété d’une interrupteur ne produit pas d’habitude par l’usine. On les a ordonné d’aller jusqu’à la place où l’asphalte borde avec la glace et freiner à la vitesse de 40 km/h ou plus. Dans cette situation, le comportement de la voiture est facile à prévoir : pendant que les roues gauches se trouvent sur la glace, les roues droites – sur l’asphalte, et quand on freine la voiture, la puissance énorme la tourne à droite. Heureusement, on ne connaissent pas souvent sur ​​la route ces grandes différences d’adhérence de surface.

Après un certain temps, on a réessayé le test avec l’ABS activé. Lorsque on appuie sur la pédale de frein, l’ABS commence à vibrer, la voiture diminue progressivement sa vitesse et à l’aide d’un mouvement léger de volant on réussit à maintenir la direction. Dans la voiture avec l’ESP le maintien de direction est encore plus facile.

L’ABS protège lors de freinage

l’ESPLes éléments de base du système anti-blocage des roues sont : la pompe électrique avec le système des vannes d’isolement, le système électronique intégré à la pompe et les capteurs de vitesse des roues avec les câbles. Le but de l’ABS est la prévention de la perte de contrôle du véhicule lors de freinage.

Le moteur électrique fournit la pression dans la pompe et fonctionne en permanence lorsque le moteur est en marche. Le système des vannes d’isolement coupe la pression fournie à l’étrier de frein quand la roue tourne plus lentement que d’autres lors de freinage (elle perd l’adhérence). Le système électronique réagit aux signaux des capteurs de vitesse des roues et il coupe la pression fournie aux étriers de freins.

L’ESP protège dans les virages

Si la voiture ne peut pas naturellement maintenir la direction (parce qu’on va par exemple trop vite dans un virage), le système peut freiner une roue sélectionnée (ou plus) et réduire la puissance de moteur. l’ESP est un système basé sur l’actionneur de l’ABS, mais il a aussi des capteurs supplémentaires, p.ex. : de l’angle de braquage de volant, pour évaluer les intentions de conducteur.

L’équipement de voiture d’Electro-Stabilisateur Programmé ne signifie pas les coûts importants pour les constructeurs (parce que la voiture a déjà l’ABS), bien que les paiements supplémentaires soient souvent beaucoup plus coûteux que les accessoires. Cependant, il vaut la peine de payer pour ce dispositif, parce qu’il facilite les manœuvres risquées. L’ESP détecte aussi nos intentions et réduit les erreurs. Par exemple : la libération rapide de pédale d’accélérateur dans le virage est un message au système : le conducteur a peur, il faut l’aider de maintenir la piste en accord avec la position de volant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *