La climatisation dans la voiture

climatisationLa climatisation automobile est un luxe qui nous permet de voyager en tout confort. On est très envieux quand le thermomètre affiche 30° à l’extérieur et pourtant on voit passer des voitures roulant vitres baissées. C’est grâce à elle aussi qu’on arrive, après un long voyage, propre à une réunion ou à une cérémonie de mariage. Mais à l’époque où chaque geste quotidien est mesuré en fonction de son impact sur l’environnement, le climatiseur a de plus en plus de détracteurs. La conduite raisonnée et éco est toujours de mise lorsqu’il s’agit de la protection de l’environnement. Mais le choix entre un climatiseur et un ventilateur ne s’impose pas vraiment à un automobiliste à condition qu’il respecte les règles d’un usage modéré et d’un entretien régulier de sa climatisation. Pour éviter la surconsommation du carburant et la présence des odeurs nauséabondes. voici quelques recommandations pour bien se servir de ce bien tant désiré par certains automobilistes.

La climatisation bien entretenue et de façon régulière peut apporter de nombreux bénéfices aussi bien pour votre santé, bien-être que pour votre voiture. Son plus grand avantage, c’est cette capacité de baisser la température à l’intérieur de l’habitacle. Elle absorbe considérablement l’humidité de l’air environnant et augmente en général le confort et la sécurité de votre conduite. Elle joue également un rôle important en hiver lorsqu’il s’agit du désembuage. Quelques minutes seulement vous suffisent pour éliminer la buée vous empêchant de démarrer.

On recommande généralement de ne pas trop exagérer avec la réduction de la température. L’écart de 5 à 8° est fortement déconseillé. C’est-à-dire, si la température extérieure atteint 28°, il ne faut pas que notre climatisation marche à 18°. D’une part, un tel écart peut avoir un impact sur notre organisme qui pourrait réagir de façon imprévue et subir un choc thermique avec tout ce qui en résulte : les maux de tête, le rhum, l’éternuement, le picotement des yeux. Et d’autre part, il peut perturber le bon fonctionnement de notre climatiseur puisqu’il se dessèche plus facilement.

Certains automobilistes conseillent de bien ventiler l’habitacle avant d’allumer la climatisation. C’est-à-dire on roule les vitres ouvertes avec le ventilateur marchant à fond, le temps de rafraichir la voiture, pour enclencher ensuite votre climatiseur. Ainsi, vous obtenez de l’air frais plus vite.

Pour pouvoir profiter au maximum de notre climatisation, il est nécessaire de la mettre en marcheClimatisation régulièrement aussi bien en été qu’en hiver. Les experts conseillent de l’allumer au moins une fois toutes les deux semaines. Vous devez aussi échanger chaque année le filtre d’habitacle et appliquer un traitement antibactérien. En cas de grosse panne (la fuite d’eau, un refroidissement lent) il faudrait faire contrôler la climatisation par un spécialiste. C’est la seule personne qui peut rechanger le circuit de climatisation en installant une nouvelle bouteille de gaz contenant le fréon.

En respectant les mesures protectrices de votre climatisation, vous augmentez non seulement votre confort mais aussi la durée de vie de votre climatiseur. Ayez toujours à l’esprit des conséquences désagréables d’un mauvais entretien. En effet, l’habitacle mal aéré et en plus avec des filtres couverts de saletés devient un espace de développement des bactéries. Et à cause de l’air soufflé, celles-ci se répandent dans toute la voiture qui devient très polluée. Tout cela s’accompagne souvent des odeurs désagréables et d’une plus grande consommation de carburant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *