Aux États-Unis, Subaru a été attaqué en justice pour la consommation excessive de ses voitures

Vivre aux États-Unis, cela doit être parfois amusant : on peut être attaqué en justice à chaque pas mais de l’autreSubaru logo côté, on peut le faire également avec tout le monde. Même si nos raisons ne sont pas du tout raisonables. Et une chose assez bizarre est arrivé à Subaru : ce constructeur a été attaqué en justice pour la consommation d’huile excessive de ses voitures.

Les Américains ont parfois l’air d’être surpris que les choses évidentes ont lieu : que le café est chaud, que si l’on mange trop on peut devenir obèse, que si l’on fume on peut devenir malade au cancer… Et ils attaquent en justice pour ces raisons. Et ce qui est intéressant ; ils gagnent. De plus, ils gagnent très souvent des sommes de l’argent énormement grandes. C’est la raison pour laquelle les entreprises se protègent à chaque pas où ils peuvent, donc on peut voir les inscriptions sur une tasse de plastique « attention, le café est chaud ! » et d’autres avertissements de ce type. Parce que les gens profitent de plusieurs situations et ils attaquent en justice pour chaque raison possible.

Et cela, on peut dire, est arrivé à Subaru : cette entreprise a été attaqué en justice pour la consommation d’huile excessive de ses voitures. C’est vraiment surprenant que les grandes voitures consomment beaucoup d’huile, n’est-ce pas ? Mais les Américains ont profité de la loi américaine et ils ont attaqué Subaru, en s’attendant sans doute aux grandes sommes de l’argent. Mais quels sont les détails de cette affaire ? Dans ce cas, un groupe de plaignants accuse Subaru de ne pas avoir apporté de solution à une consommation excessive d’huile de ses modèles les plus répandus. Nous avons ici groupé des propriétaires de Forester 2011/2014, de Legacy 2013, Outback 2013 à moteur 2,5l boxer mais également ceux d’Impreza 2012/2013 et du Crosstrek 2013 équipés du boxer 2,0l. Bien sûr, les clients subaru forestermécontents demandent à Subaru réparation financière du préjudice subi. Les plaignants soulignent qu’ils n’auraient pas acheté ces voitures (ou pas au prix qu’ils avaient payé) s’ils avaient eu connaissance de ces problèmes techniques qui les obligent à acheter de l’huile en quantité totalement anormale et à effectuer des remises à niveau à un rythme bien trop rapide. De plus, ces personnes parlent également d’un risque de panne en pleine circulation si l’huile venait à manquer lors de l’utilisation de la voiture. Même si jusqu’à ce temps aucun accident n’est arrivé.

On pouvait entendre déjà parler d’une usure anormale d’huile dans les voitures qui sont à l’origine de ce problème mais Subaru n’a rien encore fait pour résoudre ce problème, d’où cette rencontre en justice avec un groupe des clients qui ne sont pas satisfaits de leurs voitures. Ces recours collectifs où un groupe de personnes ayant subi les conséquences du même problème causé par le même entreprise ce n’est pas une situation rare aux États-Unis. Nous sommes curieux quel fin trouvera cette affaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *